Voici pourquoi Canal + doit se séparer de la miss Météo du Grand journal

Publié le par Bratislabat

En introduction à ce post, laissez-moi vous présenter un sketch de Kad et Olivier: Jean Michel Pas de chute, personnage hilarant par sa façon de présenter des sketchs bancals.



Je me demandais s'il existait un pendant féminin à ce personnage. Depuis Septembre, on en a la réponse: il s'agit de Solweig Rediger-Lizlow la miss météo du Grand Journal.

 

 


Chargée de prendre la place laissée par Louise Bourgoin, Pauline Lefebvre et Charlotte Lebon, les téléspectateurs attendent d'elle qu'elle poursuive cette filiation en faisant une météo prétexte à un numéro savoureux d'humour.

Mais là ce n'est juste pas possible. On en est à une soixantaine de météos et Canal + semble nier l'évidence: Solweig ne sait pas faire rire. Car il y a une règle fondamentale que la production de Canal + a peut-être oublier: Jouer la comédie, ça s'apprend.

Vous allez me dire que peu importe mes critiques puisqu'au final, seul le public est juge. Je suis à 200 % d'accord. Ca tombe bien, le Grand Journal a un public. Je vous propose donc de regarder quelques météos en nous focalisant sur les gens présents autour d'elle.



(Ahlala, montrer un nain, qu'est-ce que c'est drôle - surtout quand il joue aussi mal qu'elle)



(Un bel exemple de chute ratée qui ne fait rire personne)



(Meme en mettant une mise en scène, les gens derrière restent impassibles ...)



(On se permet même de la rembarrer en direct !)

Ou sont les rires? Quelles sont les réactions?? Que se produit-il au moment de la Météo ???
IL NE SE PASSE RIEN, BORDEL DE M... !!!! Je ne crois pas que son rôle soit de laisser les gens indifférents. En réalité, Solweig est juste bonne à se ramener sur le plateau avec des beaux z'habits et réciter ce qu'on lui a écrit sur le prompteur. On est plus proche de la potiche TF1 version 2.0 que de l'esprit Canal.
J'irai même plus loin Solweig est juste un crachat quotidien au visage de toutes les aspirantes humoristes qui galèrent pour jouer leur One-woman-show, qui savent faire réagir un public et qui auraient peut-être eu besoin de cette exposition télévisuelle. De là à dire que Solweig a volé la place de quelqu'un, il n'y a qu'un qu'un pas que j'assume tout à fait de faire.

Dans le fond, je suis sûr que même elle n'y croit pas et qu'elle n'attend qu'une chose: se faire repérer au plus vite par un producteur de cinéma pour se barrer et finir dans un film comme les miss météo qui l'ont précédé.

Mais peut-être que je l'ai mal jugé et que son atout se trouve ailleurs. Dans son physique peut-être? Ce point ne fait pas l'unanimité sur le net, certains lui reprochant un trop grande maigreur mais je ne veux pas aller de ce côté-là. Elle peut avoir le physique de Victoria Silvstedt ou de Laurence Boccolini, si ce que la Miss Météo raconte est (im)pertinent et qu'elle dispose d'une bonne répartie face aux invités, le physique compte peu en fait.

Alors peut-être que Canal a voulu crée la rupture en lui confiant un blog dont l'adresse est mentionnée à l'écran à chaque arrivée sur le plateau.


Sur le papier, cette idée est très maligne. Le Grand Journal est devenu le carrefour où se croisent ceux qui font l'actu et les stars du moment. Il aurait été ainsi intéressant que par ce blog, Solweig glisse son nez dans les coulisses afin de nous montrer ce qui se passe backstage. Peut-être à l'instar de ce que fait M6 avec l'émission La France a un incroyable talent, ça continue, par exemple.

Mais la réalité en est forcément tout autre. Un seul chiffre: 11. Depuis fin août, Solweing Rediger-Lizlow n'a fourni que 11 articles sur son blog hébergé sur le site de Canal+. Avec un dernier article datant du 6 novembre (voilà, voilà ...). Pour un blog mentionné quotidiennement devant des millions de gens, le rendement est médiocre. Bien entendu, personne n'a pensé à lui dire.

Si dans la forme, il n'y a pas un nombre d'articles suffisants, il y a dans le fond en revanche beaucoup d'autosuffisance, où son principale sujet d'inspiration c'est elle-même, n'hésitant à nous dire à quel point sa vie est formidable. Petit extrait qui va vous faire rêver ...


Cette semaine j'ai aussi été gâtée pourrie. Beaucoup de cadeaux. (...) J'ai reçu un énorme jambon ibérique ( quelqu'un connait ma faiblesse pour le jambon fumé ),


Je vous laisse méditer sur cette anecdote croustillante et ce jambon qui je pense vous fera rêver ... Mais s'il n'y avait qu'une seule chose à retenir de ce blog, ce serait cette citation en conclusion d'un article sur une soirée VIP où elle était invitée (article du 13 octobre):


"Il y a chaque semaines des trucs de malade qui se passent, je ne vous en raconte que 10%, mystère et vie privée oblige. "


Bah oui, couillon d'internaute, j'ai plein de trucs intéressants à raconter mais tu ne crois quand même pas que je vais parler sur mon blog. Comme si un blog, ça servait à ça ...


Au final, je ne demande même pas à ce qu'elle fasse de l'humour top niveau; même si elle se mettait à faire des jeux de mots tout pourris, je serais preneur (après tout, c'est bien le fond de commerce des météos d'Alex Goude sur M6). Aussi ferait-elle bien de s'inspirer de Michel Denisot ou plus exactement de sa marionette qui arrivait il y a quelques années à rendre hilare un public avec les blagues les plus nulles du monde.

 

 

Publié dans Télévision

Commenter cet article

Julien Bastien 04/12/2011 01:20

Arretes d'ecrire et de te croire plus drôle que les autres.